Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • Appels à projets
      • 2ème appel à projets “Expérimentation d’innovations numériques”

      • AàP de la Région Bretagne pour accélérer le développement des solutions bretonnes.

        Les 7 Technopoles Bretagne vous accompagneront dans la constitution de votre dossier.
      • Il n’est pas de domaine davantage à la croisée des filières que le numérique. Afin d’encourager les collaborations des PME bretonnes du secteur avec des testeurs de solutions et faciliter ainsi l’émergence de leurs innovations, la Région Bretagne avait lancé au printemps dernier l’appel à projets “Expérimentation d’innovations numériques”. Après avoir permis de soutenir 14 initiatives en 2017, ce dispositif est renouvelé en 2018, à compter du 20 février. Les technopoles bretonnes sont toujours associées à la démarche et appuieront les candidats dans la constitution de leur dossier, à déposer avant le 14 mai.

        Tester son prototype en conditions réelles, avant sa commercialisation, ou expérimenter l’adaptation d’un produit ou service numérique à un nouveau marché : à travers cet appel à projets, la Région cherche à inciter les PME bretonnes du numérique à s’associer à d’autres structures (entreprises, associations, collectivités...) pour favoriser la réalisation de projets expérimentaux et leur émergence.
        Qu’ils s’agissent de solutions innovantes en matière de télécoms, broadcast/multimédia, logiciels, électronique, objets connectés, optique/photonique, smart grids ou encore de production de contenus, ces produits et services innovants devront être expé- rimentés dans une ou plusieurs des filières prioritaires identifiées dans la Glaz économie.
        Les projets peuvent s’inscrire, en particulier, dans les programmes structurants bretons, animés par Bretagne Développement Innovation, au croisement du numérique et des filières : cybersécurité, AgreTIC (agri-agro), smart-grids (énergie), course au large.

         

        Un consortium au moins partiellement breton

        Le projet, d’une durée maximale de 24 mois, devra être mené par un consortium composé, au minimum, d’une PME implantée en Bretagne (porteur du projet) et d’un “expérimentateur”. S’il est possible d’associer des partenaires ou “expérimentateurs” non bretons, seules les structures localisées en Bretagne pourront bénéficier du soutien financier de la Région.

         

        Les technopoles en appui

        Tous les projets seront accompagnés par l’une des 7 technopoles bretonnes dans leur montage et leur suivi. Chaque candidat est ainsi invité à se rapprocher de l’une d’elles, dès à présent, la date limite de dépôt de dossier étant fixée au 14 mai : Adit Technopole Anticipa (Lannion), Audelor (Lorient), Rennes Atalante, Technopôle Brest Iroise, Technopole Quimper-Cornouaille, VIPE Vannes, Zoopôle Développement (Ploufragan).

         

        Jusqu’à 50 000 € de subvention ou 150 000 € d’avance remboursable

        Un comité d’expertise examinera, le 20 juin prochain, les dossiers suivant plusieurs critères tels que l’impact pour le territoire, le caractère innovant, la pertinence du consortium ou du positionnement sur le marché visé, la viabilité et le réalisme technique, les retombées économiques…
        L’aide régionale prendra la forme d’une subvention plafonnée à 50 000 €, pouvant atteindre 35% des dépenses, ou d’une avance remboursable à taux nul plafonnée à 150 000 € et à 50% des dépenses.
        En 2017, pour la 1ère édition de ce dispositif, la Région aura apporté un soutien de 784 000 € à 14 projets : 426 000 € d’avances remboursables pour 5 projets nécessitant un développement important et 358 000 € de subventions aux 9 autres dossiers.

         

        La Glaz économie et ses 11 filières prioritaires


        La stratégie de développement économique de la Bretagne, la Glaz économie, s’appuie autant sur ses savoir-faire historiques que sur des activités émergentes. Elle mise surtout sur le croisement de ces filières, la création de connexions entre elles pour favoriser l’innovation et l’apparition de nouveaux marchés porteurs pour la Bretagne. Les 11 filières prioritaires identifiées :
        alimentaire, naval-nautisme, tourisme, numérique, véhicules et mobilités, défense et sécurité, biotechnologies, énergies marines, renouvelables, éco-activités, santé, bâtiment (éco-construction ou éco-rénovation).

        Une réunion d'informations sur le sujet est organisée dans les locaux du Technopôle Brest-Iroise le jeuid 8 mars de 09h à 10h. 

        Informations et inscriptions auprès d'Hélène Colin: helene.colin@tech-brest-iroise.fr

         

      • Publié le 20/02/2018

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Technopôle Brest-Iroise
Site de la Pointe du Diable
525 avenue Alexis de Rochon
Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam