Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • Adhérents
      • Ouverture du 1er site internet regroupant les archives polaires françaises

      • Un communiqué d'un membre de l'association du Technopôle Brest-Iroise, l'IPEV.
      • Le 15 novembre 2018 s’ouvre en ligne le premier portail web regroupant les archives polaires des Expéditions polaires françaises (EPF), de l’Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV) et des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Ce site présente aussi, grâce à une fonction de moissonnage, les archives polaires de la Cinémathèque de Bretagne et Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France.

        Deux adresses y mènent : www.archipoles.com et www.archives-polaires.fr

        Depuis plusieurs années, les EPF, l’IPEV et les TAAF travaillent à inventorier, numériser et valoriser leurs collections. Parallèlement, de nombreux organismes français et des particuliers possèdent des fonds liés aux pôles sans qu’une base de données unique héberge ces informations.
        Archipôles est né de ce constat : les collections des EPF, des TAAF et de l’IPEV mais aussi les collections d’archives polaires disséminées à travers la France seront accessibles par l’intermédiaire de cette plateforme unique.

        Chaque organisme, association, particulier possédant un fonds polaire peut être référencé et ainsi être visible sur Archipôles afin de partager sa collection et de proposer à un large public un véritable voyage à travers l’histoire polaire française.

        La Cinémathèque de Bretagne, qui conserve la plus grande collection de films polaires de France, notamment celle des EPF, est un partenaire depuis l’origine du projet. Sa base de données concernant les pôles est moissonnée par Archipôles tout comme le site de la Bibliothèque nationale de France, Gallica.

        Site en construction perpétuelle, Archipôles s’enrichira grâce à la participation de tous les acteurs du monde polaire.

        L’histoire française aux pôles
        Les grandes expéditions parties à la découverte du monde au XVIIIème siècle avaient coutume d’embarquer à leurs bords des scientifiques, naturalistes, astronomes, géographes, hydrographes… La France a acquis, dès le XIXème siècle, une tradition polaire qui perdure de nos jours, avec des personnalités telles que Dumont d’Urville et Charcot marquantes dans l’histoire des régions polaires. Sur ces traces illustres, des chercheurs
        comme Jean Malaurie ou Paul-Émile Victor furent à l’origine d’une véritable école ethnologique française en Arctique. Le 27 février 1947, sur proposition de Paul-Emile Victor, le Gouvernement approuve la création des Expéditions polaires françaises. Dès 1948, les EPF organisent les deux premières expéditions au Groenland et en Terre Adélie qui mettront en oeuvre des programmes scientifiques approuvés et supervisés par l’Académie des Sciences.

        L’Année géophysique internationale de 1957-58 donne un véritable élan à la recherche polaire et les activités scientifiques françaises n’ont cessé de s’accroître depuis cette période. En janvier 1992, l'Institut français pour la recherche et la technologie polaires (IFRTP) est créé par la fusion de la Mission de recherche des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et des Expéditions polaires françaises (EPF). Il prendra le nom d’Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV) en 2002.

        Des documents inédits, témoins particuliers des changements climatiques Bien avant que ces organismes soient créés pour mettre en oeuvre les recherches polaires et en assurer la logistique, de nombreux documents iconographiques, véritables témoignages de l’activité française dans les régions polaires et subpolaires, se sont accumulés. Ces fonds scientifiques aujourd’hui peu exploités car méconnus constituent des témoignages inestimables pour tout chercheur travaillant sur les profonds bouleversements environnementaux. Changements climatiques, recul généralisé des glaciers et de la banquise en Arctique, évolution des couverts végétaux et des paysages, fonte du pergélisol se révèlent ainsi au travers des documents d’archives hébergés sur Archipôles.

        Un projet entre nécessité de sauvegarde et désir de partage Les EPF, les TAAF et l’IPEV souhaitent ainsi mettre à disposition leurs fonds respectifs. Le monde associatif polaire occupe une place importante en réunissant les anciens membres de ces expéditions scientifiques polaires détenteurs d’une documentation privée importante mais, de fait, disséminée. Ces différents acteurs ont fait le choix de s’associer dans ce projet de diffusion d’archives polaires qui doit permettre de conserver des documents scientifiques exceptionnels : sauvegarde numérique, communication et valorisation scientifique étant les moteurs principaux de l’initiative. En présentant ces fonds polaires anciens, le projet veut non seulement préserver un héritage unique et partager un patrimoine méconnu mais aussi donner aux scientifiques accès à une ressource documentaire française jamais exploitée à ce jour.

        A l’heure où les régions polaires sont les plus impactées par les changements climatiques et où la priorité est donnée, sur le plan national et international, à l’établissement d’observatoires des changements environnementaux sous ces hautes latitudes, le projet Archipôles se veut être une contribution importante aux efforts de recherche polaire.


        Archipôles est un projet en construction qui grandira grâce à la force de la communauté polaire, prête à valoriser et partager son histoire.

        Contacts presse
        IPEV : Aude Sonneville : aude.sonneville@ipev.fr ; 02.98.05.65.05 / 06.82.80.22.32
        TAAF : Nelly Gravier : nelly.gravier@taaf.fr
        EPF : Jean-Pierre Jacquin : jpm.jacquin@orange.fr

         

      • Publié le 27/11/2018

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Equipe d'animation du Technopôle Brest-Iroise
Bât. Cap Océan
525 avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam