Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • Recherche
      • Saint-Pierre-et-Miquelon | Projet de création d'un centre de recherche et de formation avec l'UBO/IUEM/CNRS

      • Un communiqué de l'UBO, membre de l'association du Technopôle.
      • Stéphane Claireaux, député de Saint-Pierre-et-Miquelon, était présent le vendredi 13 octobre à Brest dans le but d’étudier un projet de collaboration scientifique avec l’UBO dans le domaine des sciences marines. Il a rencontré le Président de l’UBO, Matthieu Gallou, en présence du vice-président Mer de l’UBO, Yves-Marie Paulet. La visite s’est naturellement poursuivie à l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) où Anne-Marie Tréguier, directrice de l’institut, et Édouard Kraffe, maitre de conférences à l’UBO, ont pu présenté la plateforme scientifique Lipidocéan et les activités de valorisation des lipides d’origine marine, de biotechnologies marines, de valorisation de co-produits de pêche.

        Le député s’est ensuite rendu dans les locaux du pôle numérique Brest-Iroise afin d’y rencontrer des chercheurs membres du Laboratoire International Associé (LIA) BeBEST. C’est avec Laurent Chauvaud, directeur de recherche CNRS à l’IUEM, Jean-Marc Guarini, professeur de l’Université Pierre et Marie Curie, et Pierre Poitevin, doctorant à l’UBO qu’il a échangé autour du LIA BeBEST et des missions scientifiques effectuées par l’équipe depuis plusieurs années à Saint-Pierre-et-Miquelon.

        >> Voir le reportage de France O : http://la1ere.francetvinfo.fr/saintpierremiquelon/spm-brestprojet-
        implanter-antenne-recherche-scientifique-523145.html


        Vers un centre international de recherche et de formation ?
        L’archipel de Saint-Pierre et Miquelon est, de par sa position biogéographique, la nature de ses communautés benthiques, et son caractère subpolaire, un laboratoire naturel exceptionnel pour étudier l'effet des changements globaux sur les organismes, les populations, les communautés et les écosystèmes marins côtiers.
        L’idée d’y créer un centre international de recherche et de formation sur l'effet du changement climatique sur les écosystèmes marins côtiers a jailli il y a quelques années déjà.

        L’intensification progressive des collaborations avec les universités Québécoises UQAR et de Laval, la création en 2016 de l’Institut Maritime Franco-Québécois coordonné par l’UBO, le soutien de l’IUEM et des centres de recherche CNRS/IFREMER, permettent de donner corps à ce projet et d’avancer vers sa concrétisation prochaine. Ce centre d'excellence, sous tutelle de l'UBO, développerait les thèmes génériques du Laboratoire BeBEST (1), se concentrerait sur une offre de formation avancée (Niveaux Master et Doctorat),en lien direct avec la recherche, et insérée dans le contexte international de proximité géographique, constituerait un observatoire de la faune et flore marine, et des écosystèmes côtiers subpolaires.


        (1) Une recherche scientifique centrée sur les écosystèmes marins autour de Saint-Pierre et Miquelon. Et nous
        étudierons en priorité la biologie, l’autoécologie et les stocks d’espèces benthiques à intérêts commercial et
        patrimonial (Placopecten magellanicus_le pétoncle géant, Homarus americanus, Spisula solidissima, Cucumaria
        frondosa- la « c. de breton », Buccinum undatum_le bulot…), et développerons des nouveaux indicateurs (acoustique passive, accélérométrie…) de l’état de santé d’écosystèmes remarquables (Zostera sp.-herbier, Lithothamnium sp. et Clathromorphum sp.- deux algues encroutante, Echinarachnius parma-oursin ...).

         

      • Publié le 23/10/2017

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Technopôle Brest-Iroise
Site de la Pointe du Diable
525 avenue Alexis de Rochon
Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
SERVICES
> Adhésion
Powered by diasite - Designed by diateam