Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • Entreprises
      • Terra Maris, 12 ans après que devient l'ancienne jeune pousse ?

      • Echange avec Matthieu Le Tixerant, créateur de Terra Maris. Aucun regret d’avoir créé son entreprise en 2006.

      • Terra Maris propose des services et conseils en géomatique appliquée à l’aide à la gestion intégrée de la mer et du littoral et à la planification de l'espace marin.

         
        Une entreprise issue de la valorisation de la recherche de l’Institut Univesitaire Européen de Mer (IUEM)
        Arrivé en 1999 à Brest pour faire un DEA en géographie à l’IUEM, sur la gestion du littoral, Matthieu Le Tixerant a réalisé une thèse sur un sujet alors encore peu abordé : la spatialisation et la cartographie des usages de l’espace marin. « J’ai eu l’occasion de rencontrer et de collaborer avec plusieurs acteurs de la mer et du littoral : l’Ifremer, des services de l’Etat, des organisations professionnelles de pêcheurs, des collectivités locales, … ». Le laboratoire LETG – UMR6554 dont il fait partie, est alors sollicité pour réaliser des contrats de valorisation. C’est de ce constat qu’émerge l’idée de créer une entreprise dans le cadre de la loi sur l’innovation et la recherche. Même si créer une entreprise dans le milieu universitaire à cette époque n’était pas encore vraiment inscrit dans les mœurs.

        Une fois sa thèse soutenue en 2004, il amorce une phase de réflexion en s’adressant au directeur de valorisation de la recherche de l’UBO de l’époque, Vincent Lamande, puis à Françoise Duprat au Technopôle, qu’il avait identifié comme accompagnant la création d’entreprises innovantes. « Ces 2 personnes ont beaucoup compté pour moi. Elles m’ont aidé à y voir clair dans mon projet et m’ont encouragé à le réaliser. »

         
        Une année pour tester, 2005, puis le passage à l’acte en 2006.
        Pendant une année, en 2005, il bénéficie d’un hébergement au sein de l’IUEM et de plusieurs aides qui lui ont permis de construire son projet et de le valider : le financement d’une étude de marché par Emergys Bretagne, et une bourse jeune créateur, « l’unique fois où j’ai été salarié après ma thèse » précise t’il en riant. Même si d’autres opportunités se sont présentées, son profil était résolument celui d’un entrepreneur, « j’avais travaillé pendant un an au projet de l’entreprise alors autant se jeter à l’eau ».
         

        2018, une année charnière pour monter en puissance ...
        Depuis 2006, Terra Maris se construit doucement mais sûrement. Pendant dix ans il a été seul à la manœuvre. En 2015, suite à un financement d’aide à l’innovation de la Région, il a recruté Damien Le Guyader, docteur en géographie.

        « Comme le prouvent nos références, notre expertise thématique et technique est reconnue au national comme à l’international : Ifremer, Direction des Pêches Maritimes, Région Bretagne, Comités Régionaux des Pêches, SHOM, EDF, Réseau de Transport d'Electricité (RTE), Word Wilde Foundation (WWF), France Energies Marines, Commission européenne, Union Internationale pour la Conservation de la Nature en collaboration avec l’Institut de Recherche et Développement (IRD), … Nous faisons de la haute-couture sur des sujets complexes qui nécessitent beaucoup de temps pour être mener à bien. Notre point fort c’est la production d’informations liées aux usages de la mer et du littoral, utiles aux acteurs publics comme aux acteurs privés ».

        Aujourd’hui il se sent prêt à passer un nouveau cap en améliorant la productivité de son entreprise et en développant une gamme de service innovant favorisant notamment l’accès au marché des opérateurs industriels intervenant en mer, comme ceux des EMR par exemple.

        Ses offres de services sont diverses : spatialisation du droit maritime, étude de risque en lien avec le trafic maritime (à partir de données AIS), évaluation spatio-temporelle des effets cumulés des activités sur les milieux, analyses multicritères afin de déterminer une implantation optimale ou aider à une gestion intégrée multi-usages de l’espace marin.
         
         
         
        *(Unité Mixte de Recherche 6554, Littoral - Environnement - Télédétection – Géomatique),
         
         

         

      • Publié le 29/03/2018

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Technopôle Brest-Iroise
Site de la Pointe du Diable
525 avenue Alexis de Rochon
Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam