Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • BreTel pour Bretagne Télédétection

      • La communauté scientifique bretonne s’unit dans le cadre d’un Groupe d’intérêt scientifique qui s’appuiera sur la station Vigisat.
      • La station Vigisat surveille depuis Brest l’ensemble des côtes françaises et une grande partie des côtes européennes ! [cf article du 18 12 09 « Vigisat : la France se dote de sa première station civile de réception directe d’images satellites radar »]

        « La communauté scientifique de télédétection a besoin d’outils de données plus facilement accessibles » affirme René Garello, enseignant-chercheur à Télécom Bretagne. « Il s’agit de conforter des projets collaboratifs entre équipes, d’être plus forts pour répondre aux appels d’offres. Et c’est une reconnaissance de la Bretagne ! »

        La Bretagne fait maintenant partie, avec Midi-Pyrénées et Aquitaine, du réseau des régions européennes utilisant les technologies spatiales (NEREUS) créé en 2008 et qui compte 22 régions européennes.

        Les partenaires à l’origine du GIS ont signé la convention qui les lient en décembre 2009 à la Région Bretagne. Il s’agit de TELECOM Bretagne, l’IFREMER, l’Université de Rennes 1, le CNRS, l’Université de Rennes 2, l’Université de Bretagne Occidentale, l’INRIA et AGROCAMPUS-OUEST. A termes d’autres organismes pourraient être intégrés. René Garello a été désigné Directeur du G.I.S.

        Les applications sont orientées environnement et sécurité en milieux maritime et terrestre.
        Concernant le maritime, « grâce à Vigisat, nous affinons, par exemple, les modèles de l’Ifremer. Sur la caractérisation de la surface marine, nous pouvons mieux identifier des phénomènes naturels (vagues, vents, courants) de ceux qui sont liés aux activités humaines (bateaux, dégazage, pollution marine, etc). » précise René Garello.

        Pour le terrestre, il s’agit de mieux connaître le mécanisme d’écoulement des eaux sur les bassins versants, et mieux appréhender le développement urbain dans les zones rurales.

        Des projets ont démarré avec CLS : dépôt de dossier en réponse à un AO européen de l’initiative GMES*.

        * GMES (Global Monitoring for Environment and Security) est un programme européen pour la mise en œuvre d’une capacité d’observation de la Terre au niveau européen. Il est financé par le programme FP7 de l’Union européenne et, à l’heure actuelle, six services pilote ont été lancés : gestion des territoires, océanographie opérationnelle, support aux situations d’urgence, qualité de l’air, sécurité, climat

        contact : René Garello 

      • Publié le 07/04/2010

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Equipe d'animation du Technopôle Brest-Iroise
Bât. Cap Océan
525 avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam