Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • French Tech Brest +
      • BREST IS AI. Retour sur la conférence du 3.03

      • Le 04 mars débutait BREST IS AI, 3 jours de conférences et de formations pour préparer l’entreprise aux enjeux de l’Intelligence Artificielle.
        Pour l’ouverture de ces 3 jours le 4 mars après-midi, 150 personnes étaient réunies dans l’amphi de l’ISEN.

        Au programme de ces 3 journées destinées aux Startups, ETI, étudiants, des conférences, des meetups et une formation proposées par la French Tech Brest +, Arkéa, Brest métropole, le Crédit Agricole, Cap Gemini, l’ISEN et Microsoft.
      •  

        « Depuis un an, Brest métropole, le Technopôle Brest-Iroise et la French Tech Brest + portent une réflexion sur le potentiel de l’AI sur notre territoire et son développement », a déclaré Eric Vandenbroucke, Directeur du développement économique de Brest métropole, en ouverture de la conférence. «  Alors que nous sommes une Capitale French Tech avec des entreprises, des startups, des grandes écoles et des centres de recherche ; et avec un historique allant des turbocodes aux neurosciences computationnels, avons-nous une existence sur la carte de France des expertises en AI ? ».

        C’est en croisant la route de Microsoft que la réflexion s’est cristallisée et Brest est en attente d’une déclaration officielle de la venue d’une Ecole Microsoft, preuve que nous sommes bien, un territoire AI.

         

        Mais qu’est-ce que l’AI ?
        Pendant plus de 2h, Olivier Ezratti a dressé un état de l’art passionnant et didactique pour démystifier cette magie qui n’est en fait qu’un ensemble de notions mathématiques, dont l’existence date de 1956 via un mémo d’un chercheur américain du nom de John McCarty.

        Au programme de la conférence :

        • Une « battle » entre l’intelligence humaine et l’IA : l’IA nous bat au jeu de Go mais côté bilan énergétique et émotions, l’humain reste leader.
        • Une description de la boîte à outil de l’IA composée d’un compartiment « raisonnement », d’un autre « connexionniste » (machine learning, réseaux de neurones ou encore plus complexe, deep learning) et d’un troisième « agents et réseaux d’agents ».
        • Une partie sur le machine learning, dont les variantes dépendent de la façon dont l’AI apprend.
        • Des notions d’outils adaptés aux êtres humains qui les utilisent (des développeurs aux non spécialistes de la data).
        • Des applications du réseau de neurone, allant du calcul du prix d’un appartement à la création de photos d’acteurs qui n’existent pas.
        • Un point sur les limites de l’IA : son non-droit à l’erreur imposé par les humains, sa lenteur d’apprentissage et les biais engendrés par des données d’apprentissage non exhaustives

        L’IA est présent dans bons nombres de logiciels mais avec un dosage plus ou moins fort, pour plus ou moins de sophistication. On le retrouve dans les domaines de la vision, du langage…avec des champs d’application très nombreux : transport, santé, finance, tourisme, éducation…

         

        Pour illustrer ces propos, 3 startups bretonnes ont présentées leurs activités, dont 2 brestoises :

        • [MER] Yann Guichoux, CEO fondateur de Eodyn, qui détermine les courants à la surface des océans du monde. L’entreprise présentait notamment son produit SEAWAZETM, qui aide les navires à trouver leur route idéale moins consommatrice de carburant. Des développements futurs ont également été mentionnés, comme la détermination des champs de vents ou encore la détection des ondes de tsunamis.
        • [AGRICULTURE] Gwenael Le Lay, CEO fondateur de Copeeks, qui propose toute la chaine, depuis l’installation de la technologie jusqu’à la visualisation sur un smartphone, de monitoring de l’atmosphère des salles d’élevage couplée à le l’imagerie, et cela afin de détecter le plus tôt possible des problèmes dans le bétail. L’entreprise propose également un suivi des cultures et la détection des insectes ravageurs.
        • [SANTE] Gwenael Guillard, CEO fondateur d'Intradys, qui développe une solution logicielle pour le traitement de l’AVC dans les salles d’opération pour plus de sécurité et de rapidité.

        Un article aimablement rédigé par Juliette Rimetz ;)

         

         

      • Publié le 10/03/2020

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Equipe d'animation du Technopôle Brest-Iroise
Bât. Cap Océan
525 avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam