Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • Adhérents
      • MOVE ‘N SEE conclut une levée de fonds et étend son offre à 200 sports

      • Communiqué de presse de Move'n See du 11 mars 2020.
      • Leader mondial des robots cameramen automatiques pour les sportifs individuels et la scène, MOVE ‘N SEE vient de conclure une levée de fonds afin d’étendre son offre aux 200 sports. Cette offre passe désormais par une suite de services digitaux pour la vidéo sportive, et de nouveaux robots pour les sports collectifs. La société réalise 94% de son chiffre d’affaires à l’exportation et fabrique en France.

        Les deux fonds qui se joignent à l’aventure symbolisent parfaitement la direction prise dans le sport et le numérique : Seventure avec son fonds Sport & Performance Capital, et la West Web Valley acteur incontournable du digital.

        MOVE ‘N SEE, créée en 2011 par le polytechnicien passionné de sport Eric WILLEMENOT n’en est pas à son coup d’essai puisqu’après avoir lancé son robot caméraman PIXIO au CES Las Vegas en 2015, ce dernier est devenu un must utilisé par de nombreux sportifs individuels de tous niveaux, mais aussi des conférenciers, professeurs, et des centaines d’églises évangéliques aux USA. Le produit est par exemple «Outil officiel d’entraînement» de la Fédération Equestre Américaine, et la société est aussi fournisseur officiel de la Fédération Equestre Internationale FEI Dressage située à Lausanne.

        Ce robot fabriqué en France dans le Finistère est exporté à 94%, dans 59 pays, ce qui fait aussi de la société un champion de l’exportation, rentable. Le prix du robot est de 679 euros HT. Depuis un trépied, il oriente la caméra vers le porteur d’un tag radio jusqu’à 100m de distance (repérage radio, aucun traitement d’image), il zoome et dézoome automatiquement selon l’éloignement afin de conserver une taille pertinente du sportif dans la vidéo. Avec cette levée de fonds, MOVE ‘N SEE étend désormais son offre aux 200 sports avec deux nouveautés. Il s’agit de robots caméras pour les sports collectifs (sans tag à porter par les joueurs) et de services numériques liés à la vidéo sportive.

         

        Les robots caméras pour les sports collectifs
        Les 20 à 40 millions de matchs de sports collectifs qui se jouent chaque semaine dans le monde représentent un marché potentiel de plusieurs dizaines de milliards d’euros s’agissant de la seule captation vidéo. MOVE ‘N SEE apporte là une innovation révolutionnaire : grâce à un trépied automatique d’un montant d’environ 1000€, une véritable caméra du commerce peut filmer les matchs, le robot la faisant tourner et zoomer vers l’action de jeu. Le lancement est prévu courant 2020.

         

        Les services numériques liés à la vidéo sportive
        Le marché des applications pour la vidéo sportive devrait atteindre 3,4 milliards de dollars en 2025 contre 228 millions en 20181. Afin d’étendre sa chaîne de valeur en conséquence, MOVE ‘N SEE prépare une série de services numériques afin que les vidéos des entraînements sportifs soient exploitables de façon simple et abordable, pour le plus grand nombre. Une application gratuite permettant de mieux filmer le sport est déjà disponible sur iPhone et iPad : la PIXEM APP2. Vont s’ajouter en 2020 un site de mise en relation sportif-coach, un service de live streaming pour coacher un sportif à distance, et une application pour ajouter
        des dessins et des commentaires par dessus une vidéo d’entraînement ou de compétition.

         

        «Les fonds Sport & Performance Capital de Seventure Partners et la West Web Valley sont l’accompagnement idéal pour MOVE ‘N SEE afin d’accélérer encore sur le sport et le digital. Ces
        fonds créent en effet de nombreuses connexions dans ces domaines, et renforcent la crédibilité de l’entreprise pour conquérir de nouveaux marchés
        Eric WILLEMENOT, fondateur de MOVE ‘N SEE.

        «Seventure apprécie particulièrement les dirigeants capables à la fois de développer des produits très technologiques et de les commercialiser avec succès rapidement. Nous sommes donc très
        heureux de pouvoir participer à la prochaine étape de développement de MOVE ‘N SEE.
        » Bruno Rivet, Directeur Associé chez Seventure Partners.

        «Nous suivons l’évolution de MOVE ‘N SEE depuis la création de la West Web Valley. Nous avons été particulièrement impressionnés par le développement rapide de cette startup brestoise, qui a su développer des robots camera innovants qu’elle distribue dans près de 60 pays à partir de la pointe bretonne», s’enthousiasment Sébastien le Corfec, co-fondateur de la West Web Valley et Vladimir Bolze, Directeur de Participations.

         

        A propos de MOVE ‘N SEE
        MOVE ‘N SEE est située à Brest depuis sa création en 2011 par Eric WILLEMENOT. Ce polytechnicien a mené l’essentiel de sa carrière dans l’instrumentation spatiale dans un contexte très international, et a toujours été passionné de sport et de vidéo. Il a notamment filmé du parachutisme en chute libre et en compétition, et pratique aussi le volley depuis 40 ans, ainsi que le surf. Il a constitué une équipe qui lui ressemble, où chacun(e) mêle une forte exigence d’excellence et une passion pour le sport et la vidéo. Une bonne connaissance des métiers industriels de fabrication permet à MOVE ‘N SEE de faire le choix éclairé d’une fabrication en France, tout en exportant à 94%, dans 59 pays à ce jour.

        A propos de Seventure Partners
        Avec 750 M€ sous gestion (engagements nets) au 31 décembre 2018, Seventure Partners s’impose comme l’un des principaux acteurs européens du capital innovation. Seventure Partners investit depuis 1997 dans des sociétés innovantes à fort potentiel de croissance évoluant dans deux principaux domaines d’activité : les Technologies digitales en France et en Allemagne, et les Sciences de la vie dans toute l’Europe ainsi qu’en Asie, Israël et Amérique du Nord. Seventure Partners accompagne le développement de sociétés depuis le premier tour et même l’amorçage, jusqu’à des tours de financement de capita développement technologique, avec des montants investis entre 500 K€ et 10 M€ par tour de financement, et jusqu’à 20 M€ par société. En 2019, Seventure Partners a lancé Sport & Performance Capital, un fonds destiné à investir dans des entreprises françaises à fort potentiel, sélectionnées pour leur caractère innovant ou pour leur savoir-faire spécifique dans le domaine de l’économie du sport. Seventure Partners est une entité du Groupe BPCE.

        A propos de la West Web Valley
        Basée à Brest et créée par Charles Cabillic, Sébastien Le Corfec et Ronan Le Moal, la West Web Valley est à la fois un accélérateur privé de startups et un fonds dédié à l’amorçage. Elle a pour objectif de faire émerger des startups internationales et de soutenir la transformation digitale des entreprises.
        Le fonds West Web Valley, doté de plus de 37M€, a déjà investi dans 18 startups du Grand Ouest.

         

        (1) source : WinterGreen Research study :
        https://www.researchandmarkets.com/reports/4746621/youth-sports-video-apps-market-sharesstrategy

        (2) https://apps.apple.com/app/pixem-app/id1437656893

      • Publié le 11/03/2020

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Equipe d'animation du Technopôle Brest-Iroise
Bât. Cap Océan
525 avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam