Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • Océanopolis, « passeur de connaissances »

      • Echange avec Céline Liret, Directrice Scientifique d’Océanopolis.
      • Océanopolis, Centre de Culture Scientifique, Technique et Industriel (CCSTI) de la mer

        Nous ne sommes pas un simple aquarium, ni un musée, nous sommes une vitrine

        Quelques chiffres
        3 pavillons
        50 aquariums
        1 000 espèces
        10 000 animaux marins
        4 millions de litres d’eau de mer
        Un pavillon d’exposition
        8 700 m² d’espaces de visites

        de la recherche océanographique brestoise. C’est parce que Brest accueille une concentration

        importante de chercheurs dans le domaine de l’océanographie, communauté dynamique et pleine de richesse, qu’Océanopolis a vu le jour. Nous nous sommes construits dès le départ avec l’ensemble des organismes scientifiques du territoire. Tout est validé par les organismes de recherche. Le pavillon Tempéré a été construit avec l’Ifremer, le tropical avec l’IRD, le polaire avec l’IPEV et les Taaf.

        A Océanopolis nous montrons et expliquons ce qui se passe actuellement dans le milieu marin.


        Océanopolis acteur de la recherche

        Océanopolis compte entre 100 et 120 salariés selon les saisons. La direction scientifique et culturelle d’Océanopolis compte 40 salariés. Elle est organisée en 4 équipes.
        •    Deux équipes se consacrent au vivant : l’aquariologie et les oiseaux de mer, les mammifères.
        •    Une équipe « Education des publics et culture scientifique » organise pour les scolaires un programme d’ateliers pédagogiques et de journées éducatives spécialement élaborés en fonction de leur niveau, de la maternelle à la terminale. L’équipe est également en charge des événements, tels que les conférences.
        •    Un département « Multimédia » qui développe des outils, tels que la flaque rocheuse avec le Groupement d’Intérêt Scientifique 3D Fovéa.

        Chaque équipe participe à des projets de recherche (Reproduction des coraux, Parc Marin d’Iroise ….


        Océanopolis partenaire vulgarisation de l’Europôle Mer

        Nous sommes membres de l’Europôle Mer depuis sa création. Nous faisons partie du Conseil de Groupement pour le volet médiation scientifique.

        Notre rôle est transversal, nous valorisons les projets et intervenons quand ils sont finalisés. L’intérêt d’être membre du Conseil de Groupement c’est d’être présent dès le lancement du projet. Des liens se mettent en place au fil du temps et cela nous aide considérablement pour mieux connaître le sujet. Nous observons, nous n’intervenons pas. Il faut laisser le chercheur exprimer sa créativité, avec toute la liberté dont il a besoin. Le médiateur ne doit pas être présent trop tôt dans le projet.

        Je considère le passage de la connaissance du projet de recherche, quel qu’il soit, au grand public comme essentiel. Cela permet de réactualiser les connaissances qui évoluent nécessairement. Par exemple, la classification animale aujourd’hui, qui a bénéficié de l’apport de la génétique, n’a plus rien à voir avec celle qui était connue il y a plus de 50 ans.

        Nous décryptons ce qui est essentiel dans les travaux de recherche pour tous les acteurs, gestionnaires, élus, grand public. En quelque sorte nous faisons de la digestion de connaissance. Nous ouvrons les esprits à des problématiques qu’ils n’avaient pas imaginées.

        Pour notre public de scolaires, nous leur montrons comment se construit la recherche, la diversité des métiers qui sont liés à la recherche… Nous essayons de leur donner l’envie de faire de la recherche.

        Pour l’Europôle Mer nous avons quelques projets à finaliser. Nous avons produit 50 portraits de chercheurs, 2 success stories. Il y a 4 success stories et 1 film de 52 mn à réaliser. Notre objectif est de montrer la richesse et la complémentarité qui naissent de la pluridisciplinarité. Nombreux sont les chercheurs qui nous ont dit « sans ce projet on ne se serait pas rencontré. Ça nous a apporté des idées. »

         

         

         

        Propos reccueillis par Murièle Couchevellou, chargée de communication du Technopôle Brest-Iroise


      • Publié le 30/08/2012
      • En savoir Plus
        Portraits de chercheurs

        Portraits de chercheursmp4 - 104,48 Mo

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Equipe d'animation du Technopôle Brest-Iroise
Bât. Cap Océan
525 avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam