Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • Technopôle
      • SeaBeLife, jeune pousse du Technopole | Développement de nouveaux médicaments pour la médecine d’urgence.

      • 3 jeunes pousses du Technopôle ont été présentées à la presse et des financeurs, lundi 28 janvier. L'une d'entre elles, SeaBeLife, valorise des molécules thérapeutiques pour déprogrammer la mort cellulaire induite dans de nombreuses pathologies. L’objectif est de restaurer la viabilité cellulaire et tissulaire.

        Sur la photo : Stéphane Bach, CNRS, Associé fondateur et membre du comité scientifique. Claire Delehouzé, fondatrice et directrice technique. Morgane Rousselot, ingénieur chimiste, présidente. Marie-Thérèse Dimanche-Boitrel, INSERM, associée fondatrice et membre du comité scientifique
      • SeaBeLife c’est aussi une histoire de chercheurs qui veulent concrétiser leur projet de recherche fondamentale et créer de l’emploi en local.

        3 d’entre eux sont, ou ont travaillé, à la Station Biologique de Roscoff :

        • Morgane Rousselot, docteur en biochimie, a co-fondé la société Hemarina avec Franck Zal. Elle poursuit son aventure professionnelle du côté de l’industrie au sein de plusieurs sociétés, dont les bretonnes Agrival et les Laboratoires Gilbert. Toujours à l’affut d’un projet de création d’entreprise, elle propose à Stéphane Bach sa candidature en tant que porteuse du projet SeaBeLife fin 2017.
              
        • Stéphane Bach est ingénieur de recherche CNRS et responsable scientifique de la plateforme de criblage de la Station Biologique de Roscoff. Entre 2001 et 2003, il travaille avec le Pr Marc Blondel (Faculté de Médecine de Brest) sur les maladies à prions. C’est ainsi que né en lui l’envie d’élaborer des nouveaux médicaments. Ses travaux seront ensuite poursuivis sur la roscovitine et la neurodégénérescence dans le laboratoire du Dr Laurent Meijer, fondateur de la société ManRos Therapeutics. L’exploration du monde marin est également une fibre de son fil rouge en recherche.
           
        • Claire Delehouzé est ingénieure en biotechnologie. Laurent Meijer la recrute en 2006 pour travailler sur la plateforme de criblage, après obtention de son diplôme puis en janvier 2010 en tant qu’ingénieure de recherche au sein de ManRos Therapeutics, pour se consacrer à l’observation des cibles de la roscovitine et d’autres molécules sur des cellules en culture. Elle quitte ManRos fin 2012 pour travailler avec Stéphane Bach sur le projet NecroTRAIL qui leur a permis de financer la recherche fondamentale de ce qui deviendra SeaBeLife.

        La 4ème comparse est basée à Rennes, il s’agit de Marie-Thérèse Dimanche-Boitrel, directeur de recherche à l’IRSET (Institut de recherche en santé, environnement et travail) qui étudie le déclenchement de la mort cellulaire programmée et qui a été la responsable du projet NecroTRAIL, un projet INca (Institut National du Cancer).

         

        Dans le cadre de NecroTRAIL ils travaillent sur une nouvelle voie de mort des cellules décrite dans le milieu des années 2000 : la nécrose régulée. Or, comme l’explique Stéphane Bach, « si la mort de la cellule est régulée, on peut donc agir sur son déclenchement. Une découverte qui a ouvert un champ de recherche et d’applications en santé humaine absolument incroyables ! ».

         

        Ce sont les brevets déposés dans le cadre du projet NecroTRAIL qui sont à l’origine de SeaBeLife. « C’est un véritable choix que nous avons fait dès 2014, de déposer des brevets plutôt que de publier des articles scientifiques. C’est le fruit d’une culture de l’innovation que nous avons dans notre laboratoire roscovite !» précise Stéphane Bach.


        Son offre de service :
        Développement de nouveaux médicaments pour la médecine d’urgence. Et plus particulièrement sur 2 pathologies pour lesquelles les besoins médicaux sont importants car il n’y a pas de traitement :
        - L’insuffisance hépatique aigue
        - L’insuffisance rénale aigue

         

        A venir : création de la société avant l’été, puis, avant fin 2019, une levée de fonds.

         

        Contact :

        Seabelife
        Station Biologique de Roscoff
        Tèl : 06 32 71 85 65

        Email : rousselot.morgane@gmail.com
         

        L’accompagnement par le Technopôle :
        Seabelife Biotech a été accompagnée par le Technopôle dans la structuration de son projet. Le projet a intégré l’incubateur régional Emergys afin de l’aider à sécuriser son projet (notamment sur les aspects marchés) avant la création effective qui devrait intervenir avant l’été.  

         

         

      • Publié le 28/01/2019

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Equipe d'animation du Technopôle Brest-Iroise
Bât. Cap Océan
525 avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam