Actualités du technopôle Brest-Iroise
      • Sécurité de la navigation et la protection du milieu marin. Gilles Bessero élu au poste de directeur du Bureau hydrographique international

      • Un adhérent du Technopôle, le SHOM, nous informe.
      • Le BHI est le Secrétariat de l’OHI (Organisation hydrographique internationale), organisation intergouvernementale consultative et technique créée en 1921 pour promouvoir la sécurité de la navigation et la protection du milieu marin.
        Cette organisation réunit aujourd’hui 80 Etats membres.

        Son objectif est d’assurer :
        -    la coordination des activités des services hydrographiques nationaux ;
        -    la plus grande uniformité possible des cartes et documents nautiques ;
        -    l’adoption de méthodes sûres et efficaces pour l’exécution et l’exploitation des levés hydrographiques ;
        -    le développement des sciences relatives à l’hydrographie et des techniques utilisées pour les levés océanographiques.

        Les Etats membres de l'OHI se réunissent au sein de la conférence hydrographique internationale en session ordinaire tous les cinq ans et en tant que de besoin en session extraordinaire. Toutes les questions organisationnelles, techniques, administratives et financières relatives à l’organisation y sont débattues.

         

        A l’occasion de la 18ème conférence hydrographique internationale qui s’est réunie du 23 au 27 avril à Monaco, les Etats membres de l’OHI (Organisation hydrographique internationale) ont élu les membres du Comité de direction du BHI (Bureau hydrographique international).

        Ce comité de direction est composé d’un président et de deux directeurs, élus pour un mandat de cinq ans.

        Le capitaine de vaisseau Robert WARD (Australien) a été élu président du BHI parmi huit candidats.

        L’ingénieur général hors classe de l’armement Gilles BESSERO, candidat représentant la France, a été élu au poste de directeur avec une majorité relative de 70 voix  au second tour de scrutin.

        Le contre-amiral Mustafa İPTEŞ (Turc) a été élu au troisième tour.


        Gilles Bessero

        L’ingénieur général Gilles Bessero est ingénieur de l'École polytechnique et ingénieur de l'École nationale de techniques avancées. Il entre au SHOM en 1976. Jusqu’en 1994, il alterne la conduite de campagnes d'hydrographie et d'océanographie à la mer et l'exercice de fonctions techniques au SHOM à Brest. Affecté ensuite à la direction du SHOM à Paris, il coordonne les relations extérieures, nationales et internationales, ainsi que les activités de prospective, jusqu’en janvier 1999.

        Il est appelé à rejoindre la délégation générale pour l’armement (DGA) le 1er février 1999, comme sous-directeur chargé des affaires industrielles des secteurs électronique, mécanique et naval.
        Il est nommé par décret du 25 janvier 2001 directeur du service des programmes nucléaires à la direction des systèmes d’armes de la DGA.
        Nommé également directeur du service des programmes de missiles tactiques le 1er mai 2002, pour préparer la fusion des deux services, il prend ensuite la direction du nouveau service des programmes nucléaires et de missiles créé par arrêté du 26 août 2003.

        Il retrouve le SHOM comme directeur le 1er octobre 2005 et poursuit la démarche de refondation entreprise par son prédécesseur, qui conduit à ériger le SHOM en établissement public par décret du 11 mai 2007. Il en est le premier directeur général, nommé par décret du 13 juin 2007.

        Gilles BESSERO est marié et père de deux enfants. Inspecteur de l’armement pour les constructions navales, il est élevé aux rang et appellation d’ingénieur général hors classe le 16 juin 2010.

        Il est chevalier de l’ordre du mérite maritime, officier de l’ordre national du mérite et officier de la légion d’honneur.
        Membre du comité national français de géodésie et de géophysique depuis 1981, il a été vice-président de la section de géodésie de ce comité de 1997 à 2003. Il a été administrateur des sociétés Giat Industries et Thomson SA ainsi que de l’institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis (2000-2001), du commissariat à l’énergie atomique (2001-2004) et de la compagnie générale des matières nucléaires (2001-2006).

      • Publié le 03/05/2012

La newsletter
du Technopôle Brest-Iroise

Restez informés !

Pour recevoir toutes nos informations,
incrivez-vous !

Suivez l'actualité
du Technopôle Brest Iroise sur

CONTACT
Equipe d'animation du Technopôle Brest-Iroise
Bât. Cap Océan
525 avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Tel. +33 (0)2 98 05 44 51
Fax : +33 (0)2 98 05 47 67
contact@tech-brest-iroise.fr
Powered by diasite - Designed by diateam